Cédric Oheix l'Artiste
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview de Cédric Oheix pour femina.fr du 30.10.2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Admin
Staff
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: [Web] Interview de Cédric Oheix pour femina.fr du 30.10.2008   Lun 3 Nov - 1:06

.

INTERVIEW POUR FEMINA.FR
___



Cédric Oheix, un marin prêt au décollage

Article du 30/10/2008


La plus belle voix de la Nouvelle star écrit un album et sera sur scène pour quelques dates. Nous avons rencontré le talentueux Cédric Oheix, qui nous parle en toute simplicité de ses projets et de l’expérience Nouvelle Star.


Par Cyril Cournoyer


Bientôt un disque ?

Travaillez-vous actuellement sur un album ?

Cédric Oheix - Oui, j’expérimente beaucoup de choses, et je me lance notamment un nouveau défi : celui d’écrire des chansons en français, ce que je n’avais jamais fait avant. Après La nouvelle star, des maisons de disques m’ont dit qu’ils avaient un bon feeling à mon sujet mais que je devais chanter en français. Ça fait plusieurs années que j’hésitais, car ma culture musicale était plutôt anglophone. Puis quand on écrit en français, il y a un côté beaucoup plus impudique auquel je n’étais pas habitué, c’est une dimension tout à fait différente. Mais je me suis lancé, et j’aime vraiment ça. Je me suis replongé dans des titres de Becaud, Aznavour, Souchon, Alexandre Varlet, que j’aime beaucoup.

A quoi va ressembler cet album ?

Cédric Oheix - A moi ! Plus sérieusement, je souhaite vraiment travailler tout seul, même au niveau des textes. S’ils ne sont pas forcément parfaits, ils abordent des thèmes qui me sont vraiment importants. Des sujets maritimes, des choses que j’ai vécues… ce sera très loin des chansons à messages ! Mais je n’ai pas envie de me prendre pour un autre avec un style qui me serait étranger. J’ai besoin d’être serein face à ces compositions, je ne mets pas de pression et je descends souvent chez moi à Cannes pour me ressourcer. L’ultime but étant que ce soit bon et beau.

Arriver troisième à une émission telle que Nouvelle Star est peut-être une place envieuse, car on ne vous impose rien… Avez-vous toutefois pensé demander à des artistes de collaborer à ce disque ?

Cédric Oheix - Oui, j’ai pensé à des gens que j’aime beaucoup, comme Bashung ou Souchon… mais je crois qu’il est important de composer d’abord de son côté puis d’éventuellement leur montrer une fois les chansons finies. Pour ouvrir ces dernières vers d’autres arrangements qu’ils me proposeraient.

Cédric en vidéo

Composer en français, un nouveau défi ?

pour voir la vidéo >>> http://www.femina.fr/culture-people/interviews/cedric-oheix-un-marin-pret-au-decollage/cedric-en-video

L’expérience Nouvelle Star

Qu’avez-vous appris lors de vos 10 semaines à Nouvelle Star ?

Cédric Oheix - Un tas de choses ! Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter. La première chose que ce type d’émission t’apporte, c’est de l’espoir. Mais elle en apporte aussi à tout l’entourage, c’est très touchant. Je me suis parfois retrouvé après le prime entouré d’amis que je n’avais pas vus depuis 15 ans, c’est très fort de pouvoir réunir tous ces gens qui se seraient seulement retrouvés ensemble le jour de mon mariage ou de mon enterrement ! Ça crée aussi une sorte d’étincelle dans le regard des enfants des personnes qui venaient me voir. Les gens constatent que c’est possible d’avoir une vie avant et de faire ce qu’il faut pour la changer si on le souhaite. Beaucoup de monde espère aller vers un autre horizon mais ne font rien pour. J’ai un côté « vrai gens » assez fort puisque j’ai vécu avant, j’avais un métier totalement différent et je crois que ça a touché le public de voir que je continuais l’émission de semaine en semaine.

Avez-vous un regret, une chose que vous ne referiez pas dans Nouvelle Star?

Cédric Oheix - Par rapport à mon caractère et de façon générale, j’ai du mal à dire « Non ». Il y a des choix de chansons que l’on m’imposait et que je n’aurais pas dû accepter. Au dernier prime, je pressentais le carnage avec Eyes of The Tiger de Survivor. Mais j’aime bien jouer le jeu, faire l’effort. En même temps, c’est vrai que j’interprétais rarement mes choix de chansons, on faisait des compromis « d’accord tu chantes Depeche Mode mais alors tu chantes aussi Joe le taxi »…
J’ai l’impression que je n’ai donné que 50 % de ce que j’aurai pu faire. Mais l’émission est une grosse machine : j’avais plus de 30 ans alors on me proposait des titres tous antérieurs aux années 90 ! Le trait était un peu grossi, je me suis parfois laissé embobiner. On donnait des chansons plus intéressantes à d’autres candidats, que j’aurais adoré chanter.


Le public ressentait effectivement un parti pris du jury contre vous, pensez-vous que votre physique avantageux y était pour quelque chose ?

Cédric Oheix - Peut-être. Je ne suis pas hyper rock n’roll dans mon look, on voit clairement qui je suis. Je ne suis pas vraiment « The rebel », en tout cas pas en apparence, et je ne suis pas torturé ni marqué par la vie. Donc du coup il n’y a pas d’aspérités, rien auquel s’accrocher.

Je crois que ça peut être un handicap. Je suis très premier degré, j’ai besoin de sincérité, et le deuxième ou troisième degrés me fatiguent vite. Quand l’étau parmi les participants s’est resserré, il y a peut-être eu une influence du jury. Des candidats plus mis en valeur sur une chanson… ce n’est pas de la tricherie, c’est juste orienté. C’est la façon dont on parle des choses, mais c’est très difficile à prouver en même temps. Je n’ai plus envie de rentrer dans ce truc-là, on ne va pas refaire l’émission et j’ai fait la paix avec tout ça. Puis Amandine a une voix juste incroyable, et Benjamin, une vraie identité musicale.

Les projets

Sur scène, à quoi ressemble votre formation sur scène ?

Cédric Oheix - Nous sommes quatre, il y a un batteur, un bassiste, un claviériste et moi à la guitare.

Avant la sortie de l’album, avez-vous des dates de tournée ?

Cédric Oheix - Oui, je joue les 7 et 8 novembre au purple lounge du Royal Casino de Mandelieu. Puis je vais aussi jouer à Paris, d’ici la fin de l’année.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cedricoheix.forumactif.biz
 
[Web] Interview de Cédric Oheix pour femina.fr du 30.10.2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Interview] L'interview pour Intro.de
» [VIDEOS] Interview d'Août 1999 pour MTV: Michael parle de ses chansons
» [Vidéo] Interview de Bill et Tom pour la promotion du Dvd Live [et traduc']
» Interview audio de Mark Stevens pour Triad Magazine , Los Angeles, 1978.
» Interview ONE MST Sound System pour BE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cédric Oheix l'Artiste :: Cédric Oheix l'Artiste :: Toute l'actualité de Cédric Oheix :: Revue de presse-
Sauter vers: